Vous êtes ici: Accueil > santé > Tripartite Zambie-Lualaba-Haut Katanga: Une réunion qui sauve les économies face à la menace du Covid19
Le gouverneur du lualaba Richard MUYEJ MANGEZE MANS et le gouverneur du haut katanga Jacques KYABULA / copyright photo Presse Gouvernorat
par: Mira Mboma
02-04-20 à 12:39
883
  
0

Covid 19

Richard Muyej et Jacques Kyabula, respectivement Gouverneur du Lualaba et du Haut-Katanga ont décidé le mercredi 1 Avril dernier de la traversée de plus de camions et la poursuite des trafics au delà des heures de fermeture. Des nouvelles stratégies adoptées lors de la tripartite avec les autorités Zambiennes en vue de faciliter les trafics à Kasumbalesa.

Strategies annoncées à la presse à l'issue de la  mission de facilitation commerciale effectuée dans la ville économique de Kasumbalesa, point frontalier à la Zambie et la réunion tripartite en télé conférence entre les responsables de ce pays limitrophe et les Gouverneurs de ces deux provinces. 


Désormais les transactions se feront comme par le passé tout en observant les règles  d'hygiène liées au Covid19 avec l'implication directe  des techniciens  de ces deux pays. 

En sus, le trafic journalier a été décidé à au-moins 600 camions entre la frontière congolo-zambienne pour éviter la carence des marchandises dans le Lualaba  et le haut katanga pendant cette période spéculation causée par la menace de la pandémie du coronavirus.  

En outre, le gouverneur de la province du Lualaba, R.Muyej a invité la partie Zambienne à appliquer les decisions concertées:" la Zambie devra mettre toutes les stratégies en place pour éviter que coronavirus puisse perturber le climat économique à la frontière,a indiqué le Gouverneur du Lualaba, R.Muyej. 

Pour compléter la serie de stratégies de facilitation de leurs compatriotes, les deux patrons des provinces ont également sollicité de la Zambie la non fermeture de la frontière avant 20 heures pour permettre aux camions des marchandises d’entrer en Rdc sans difficultés liées à l’heure de fermeture. 

Le Gouverneur du Lualaba Richard Muyej  et celui du Haut Katanga  Jacques Kyabula sont sortis satisfaits de cet échange qui a permis non seulement de  réchauffer les relations economiques entre  les deux pays mais  aussi et surtout de décongestionner les trafics commerciaux. 

La vision majeure demeure celle de garantir à la population du Lualaba  et du Haut Katanga les réserves en denrées alimentaires de première nécessité notamment le farine de maïs produit au coeur de la demande des milliers de ménages de ce partie du pays. 


Mira MBOMA


Editeur.cd/ Publié par: Mira Mboma - Le 02-04-2020 à 12:39
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account