Vous êtes ici: Accueil > éducation > AJDP: Christelle Vuanga appelle les jeunes à la responsabilité
Christelle Vuanga / copyright photo tierce
par: Theo LIKO
29-02-20 à 21:40
832
  
0

AJDP

L'association des jeunes pour le développement et la paix a organisé une conférence le vendredi 28 février dernier, axée sur le thème : "comment le droit peut-il être un élément déclencheur du développement pour la République Démocratique du Congo ?"

Dans son intervention, La députée nationale  Christelle Vuanga a par cette occasion, interpelé les jeunes à assumer des responsabilités, promettant aussi de faciliter ceux - ci  a accéder à la politique, particulièrement les dames.  


" Le droit de l’homme est un domaine transversale qui touche toutes les parties de la vie des hommes, comportant trois volets, le droit civile, politique, le droit économique et socioculturel, et le droit collectif autrement appelé droit de la première, deuxième et troisième génération " a-t-elle signifié. 

Elle ajoute également que : " Nous ne devons pas laisser aux vieux l'opportunité de se dire que nous devons passer au second plan et eux en premier lieu. Je vous demande de ne pas baisser les bras et d'aller de l'avant'', a dit la député nationale. 

Pour sa part, Justice Tshikona a exposé sur le parcours de la structure Ligue Of Youth for the renaissance of Congo (Lyrec) dont il est coordonnateur, avant de conclure pour appeler les jeunes à militer pour la bonne gouvernance et la démocratie, question d'asseoir le développement durable en RDC.  

Masse juvéniles. 
AJDP: Christelle Vuanga appelle les jeunes à la responsabilité. 

L'association des jeunes pour le développement et la paix a organisée une conférence ce vendredi 28 février 2020 axée sur " comment le droit peut-il être un élément déclencheur du développement pour la République Démocratique du Congo ?"  

Dans son intervention, La députée nationale  Christelle Vuanga a par l'occasion interpelé les jeunes à assumer des responsabilités, promettant de faciliter aux jeunes d'accéder à la politique, particulièrement les dames. 

Selon l'élue de nationale a donne une brève disant " Le droit de l’homme est un domaine transversale qui touche toutes les parties de la vie des hommes, comportant trois volets, le droit civile, politique, le droit économique et socioculturel, et le droit collectif autrement appelé droit de la première, deuxième et troisième génération " a-t-elle signifiée. 

Pour elle, " Nous ne devons pas laisser aux vieux l'opportunité de se dire que nous devons passer au second plan et eux en premier lieu. Je vous demande de ne pas baisser les bras et d'aller de l'avant," tout en racontant son parcours de journaliste jusqu'à être à nos jours députée nationale et présidente de la commission de droits humains à l'Assemblée nationale. 

Pour sa part, Justice Tshikona exposé sur le parcours de la structure Ligue Of Youth for the renaissance of Congo Lyrec dont il est coordonnateur, avant de conclure pour appeler les jeunes présence pour la circonstance à militer pour la bonne gouvernance et la démocratie, question d'asseoir le développement durable en RDC. 


Théo Liko


Editeur.cd/ Publié par: Theo LIKO - Le 29-02-2020 à 21:40
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account