Vous êtes ici: Accueil > politique > Dossier Bukanga lonzo : Augustin Matata, plus saint que le Pape ?
Matata Ponyo, Sénateur
par: Pob KIDIMBU
03-09-20 à 13:06
475
  
0

Dossier Bukanga lonzo

La Saga Bukanga lonzo n'a pas encore livré son dernier spectacle. Le dossier continu de defraiyer la chronique et fait encore couler beaucoup d'encres et salives pour arriver à la dernière épisode.

Aux concernés, une série des explications comme dans une croisade. 

Depuis sa province d'origine, l'ancien premier ministre  Matata Ponyo passe à la vitesse supérieure et demande l’audit de l’IGF :

" Il serait dès lors recommandable au regard des appréhensions de mauvaise gouvernance évoquées précédemment, que l’IGF ( inspection générale des finances) se saisisse du dossier, contrôle des comptes inhérents à ce projet, dès le début des travaux jusqu’à ce jour" 

S'il faut une soutane pour reconnaître un prêtre, l'homme connu par sa cravate rouge clame toujours son innocence en démentant toute gestion financière de ce projet agro-industriel à la primature.

 « Je voulais rappeller à votre meilleure attention que la bonne gouvernance et le leadership de qualité ont toujours été le leitmotiv de toute ma gestion de la chose publique entant que Directeur général du Bureau Central de Coordination ( BCECO)… Ministre des Finances et Premier-Ministre », a rappelé le sénateur Matata.

Des propos semblables à la scène de la passion du Christ malgré son miracle sur la multiplication des pains, ou encore la scène de Bethesda. Le sort du christ a été déjà scellé.

S'estimant plus saint que le Pape de l'église catholique romaine, le sénateur le mieux élu du Maniema sollicite un audit financier global de tous les projets exécutés sous sa  responsabilité de 2003 à 2016.

Proche du FCC et du président honoraire de la RDC, certains estiment que sa popularité serait à la base de ce feuilleton question de l'écarter en politique.

Si pour le Christ, il fallait qu'il soit livré par l'un de ses disciples, les images de Bukanga lonzo ont été livré au grand jour par un haut cadre  du front commun pour le Congo.

Il reste au ponce Pilate soit de libérer Barabbas pour crucifié le sauveur ou de donner une autre suite à cette scène.

La messe est - elle déjà dite? Affaire à suivre

Gaëtan Magalano


Editeur.cd/ Publié par: Pob KIDIMBU - Le 03-09-2020 à 13:06
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account