Vous êtes ici: Accueil > politique > RDC : "Balayé par la force de l'histoire, Moïse Katumbi cherche t- il a rebondir en s'attaquant au Lualaba ?
Moïse Katumbi, président du tout puissant mazembe / copyright photo tierce
par: Theo LIKO
29-05-20 à 20:48
4021
  
0

Politique

La dernière sortie médiatique de Moïse Katumbi et ses récentes multiples attaques contre la nouvelle province prospère du Lualaba s'affirme comme une preuve incontestable du grand choc subi depuis le découpage territorial par l'ex gouverneur du Grand Katanga.

Le Président du TP Mazembe ne s’est toujours pas remis de coup dur subi du découpage des provinces voulu par la constitution de la 3e République du 18 Février 2006 telle que par la loi N°11/002 du 20 janvier 2011.


En effet, cette nouvelle vision politique et administrative n'est que l'application stricte des articles 2,3 et 4 de la constitution, consacrée par la volonté populaire. 

Lors de la dite sortie médiatique  Moïse Katumbi  a  fait allusion au bilan des 4 provinces issues du démembrement  de l'ex Grand  Katanga .

Pour éclairer  tant soit peu l'opinion congolaise, notre rédaction a assayé de recueillir les avis des uns et des autres sur l'État de lieux de la ville de Kolwezi, Chef lieu de la province du Lualaba d'avant et Kolwezi sous Richard Muyej . 

Il en découle des avis d'un constat amère et sans appel. "Avant Muyej  Kolwezi était presque comme une brousse   malgré les  multiples  ressources  qu'elle regorge", ont lâché les Lualabais.


Selon une  certaine opinion, Richard  Muyej  a valorisé ou mieux transformé la ville  de Kolwezi jusqu'à  en faire une destination touristique privilégiée et préférée des Congolais et des étrangers en visite en République Démocratique du Congo.


Du reste, contrairement au bilan des autres gouverneurs qui s'étalerait pour plusieurs années de commande, le cas du précité Moise Katumbi, l'actuel Gouverneur du Lualaba Richard Muyej compte plusieurs realisations palpables mais en si peu de temps.

"Ne pas le reconnaître relève de la mauvaise foi et d'un sentiment antipatriotique. Comme si les échanges ressembleraient a un récit des polémiques sans issue ou à un langage des sourds" a indiqué un habitant de Kolwezi.

Depuis quelques  jours, une vidéo du gouverneur Richard Muyej circule à l'époque Ministre de l'intérieur qui fasait preuve d'élégance en félicitant le gouvernement  provincial du grand Katanga sur un tronçon réhabilité.  

Contacté par la rédaction d'éditeur.cd, l'un des collaborateurs du Gouverneur  Muyej qui a requis l'anonymat   pense que "cela ne doit pas impressionner. Un  commentaire sur un tronçon ne couvre pas l’héritage Katumbi", soutient-il.
 
Ce dernier estime par ailleurs que "la meilleure attitude de Katumbi serait d'adopter le Silence! Car Muyej a toujours été élégant, une attitude responsable et positive Malheureusement, on observe pas la même élégance chez Katumbi ; on sent que le développement  des provinces  issues du démembrement  principalement  le Lualaba ne lui enchante pas. Il va loin en s'appropriant les oeuvres du Gouverneur  Richard Muyej", a déclaré ce collaborateur du gouverneur interrogé par notre rédaction.

Les observateurs  avertis pensent que les sorties médiatiques et autres déclarations  de Moïse Katumbi n'est qu'une kyrielle de diversions de mauvais goût. 

Face au bon sens et un intérêt patriotique de développer le Congo par la province du Lualaba, ils invitent le Gouverneur R.Muyej à garder de la hauteur et de ne pas embrasser ce que d'aucuns estiment d'un "débat de caniveaux" pour rester dans les annales comme l'un de dignes fils du Congo qui a marqué positivement son temps. Et ses oeuvres serviront  des repères par excellence aux générations futures.


Face aux évidences on s'incline et aucun débat politique nostalgique ne peut emporter les esprits devant la réalité des actions menées et vécues au présent.



La rédaction


Editeur.cd/ Publié par: Theo LIKO - Le 29-05-2020 à 20:48
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account