Vous êtes ici: Accueil > économie > Lualaba: Création des ZEAs en faveur des creuseurs artisanaux,Richard MUYEJ compte aller jusqu'à 13 sites.
Creuseurs artisanaux des minerais/ Lualaba - ©Photo droits tiers
par: Mira Mboma
03-07-19 à 21:33
950
  
0

minerais

Cette situation préoccupe au plus au point les autorités provinciales. La réforme de ce secteur étant indispensable,un appel d'offre sur le programme de financement mais également d'accompagnement pour la decouverture des ZEAs a été lancé il y'a peu par le gouvernement provincial.

Evalué à plus de deux millions de dollars américains,cet appel a reçu écho favorable de l'entreprise SICOMINES qui a déboursé une somme de six-cents mille(600.000)
dollars américains à la société Avic spécialisée dans la decouverture.
Travaux effectués, le rapport a été soumis aux autorités compétentes.
Selon ledit rapport,les 3 ZEAs visées sont effectivement minerales.
Au cours d'une interview accordée à Éditeur.CD,Richard MUYEJ MANGEZE MANS a fait savoir nonobstant les 600.000$ versés comme acompte  par la sicomines il en reste 1.900.000$ à verser à Avic(société chinoise chargée pour la découverture) pour finaliser les travaux.
Jusqu'a ce jour ce montant n'as pas encore  été libéré.
Le décaissement interviendra sans doute incessamment pour permettre la 
decouverture de trois autres sites ciblés à mettre à la disposition des creusers.
Malgré cela le gouverneur de province pense que ce n'est pas suffisant  il faut d'avantages des sites pour convenir beaucoup des creuseurs.<<Nous y travaillons, il y'a déjà 10 sites qui sont visés, nous avons des contacts avancés avec des privés qui vont financer pour nous permettre d'avoir au total 13 sites qu'on peut disponibiliser dans les mois qui viennent.
 Ce n'est qu'une partie de la solution.
Bientot,après la fin des travaux du centre de NEGOCE(en construction) seul site de transaction des produits issus de l'exploitation artisanale; tous les autres comptoirs seront détruits. 
C'est cette formule qui va consolidé ce nouveau schéma, cad la  production apartir des sites d'exploitations artisanales et la commercialisation au centre de NEGOCE.
Rendez vous dans six mois pour garantir la traçabilité et sécurisé les petits creuseurs.
Les infiltrés qui font partie des suicidaires seront traqués jusqu'à leur neutralisation à conclu RICHARD MUYEJ GOUVERNEUR DU LUALABA.

Mira Mboma


Editeur.cd/ Publié par: Mira Mboma - Le 03-07-2019 à 21:33
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account