Vous êtes ici: Accueil > politique > LUALABA: Destabiisé par le Retour du Gouverneur Richard Muyej, le camp Masuka perd contrôle et choisit de prêcher la guerre
Fifi Masuka, vice Gouverneur du LUALABA /copyright Photo tierce
par: Mira Mboma
16-04-21 à 14:32
900
  
1

LUALABA

" on ne developpe pas la province Dans la division, nous sommes donc obligés de vivre dans la convivialité" parole du Gouverneur Richard Muyej lors de sa premiere apparition apres 3 mois d'abscence au pays pour raison de santé.

Pendant que le numero 1 de l'exécutif  provincial  du LUALABA RICHARD MUYEJ  PRÊCHE LA PAIX pour un  development  durable , du  côté de la  vice- gouverneur FIFI MASUKA par contre  l'on  prêche la guerre.

Contactée par Edieur. CD une frange de la population  du LUALABA   ainsi que les proches du Gouverneur 
condamnent  avec la dernière énergie le comportement de Monsieur Ntoka, l'assistant de Madame le Vice-gouverneur Fifi MASUKA qui s'est fait le plaisir de s'attaquer sans vergogne au Gouverneur Richard MUYEJ. 

Face a ce derapage  sans precedent l'opinion s'interroge: 

Comment quelqu'un qui s'appelle docteur en droit peut avoir le courage de définir un Gouverneur qui n'est ni déchu par l'Assemblée provinciale, ni suspendu par le Président de la République au passé ?c'est simplement honteux! 

Cette dernière exige des sanctions disciplinaires sévères et demande  à madame le Vice-gouverneur d'être sincère.  

"Elle ne peut pas appeler à la paix tout en envoyant ses collaborateurs vilipender son titulaire,  c'est de l'hypocrisie très dangereuse pour la stabilité de la province" ajoute-t-elle.  

Ces observateurs  avertis soutiennent  que le Président de l'Assemblée provinciale qui a appelé les  parties à la retenue sait désormais d'où vient le mal et son silence serait considéré comme un acte de complicité.

En 4 mois  seulement  d'abscence  du Gouverneur  pour raison de santé, La Province du LUALABA  va mal , tres mal... il ya la division intercommunautaire  qui s'est installée 
- la division  interinstitutionnel 
- Le sensationel a élu  domicile  en lieu et Place du travail.   
Bref l'élan  du development  a été serieusement  ralenti  et mis en péril à cause des intérêts  égoistes. 

Entant que poumon économique  de la république,  le LUALABA  mérite  mieux ! 

La redaction


Editeur.cd/ Publié par: Mira Mboma - Le 16-04-2021 à 14:32
commentaires (1)



64x64

Mala

12-04-21 08:10
Commenter

Create Account



Log In Your Account