Vous êtes ici: Accueil > éducation > RDC - Gratuité de l’enseignement : La CENCO note plusieurs irrégularités
Gratuité de l'enseignement : Recommandations de la cenco
par: Theo LIKO
13-01-21 à 22:19
47
  
1

RDC - Gratuité de l’enseignement

Dans un point de presse tenu ce mercredi 13 janvier sur la gratuité de l’enseignement, la Conférence Nationale Épiscopale du Congo ( CENCO ) note plusieurs irrégularités après la mise en application de ce processus par le Chef de l’Etat depuis 2019.

La CENCO signale avoir remis au Chef de l’Etat un mémorandum dans lequel est inscrit quelques préalables pour la réussite de cette gratuité de l’enseignement, notamment la prise en charge des enseignants non payés et l’amélioration de leurs salaires.


Par contre, elle constate que les promesses du Chef de l’Etat celles de payer les enseignants non-payés et l’augmentation progressive leurs salaires en 3 paliers ne sont pas du tout respectés


Dans sa communication, la CENCO indique les difficultés y afférentes telles que le surpeuplement des classes, l’absence des infrastructures pouvant accueillir les nombreux enfants que la gratuité a amené à l’école; la démotivation des enseignants, nouvelles unités comme non payés avec comme conséquence les arrêts récurent des cours et grèves;le délabrement très avancés des infrastructures scolaires faute des frais d’entretien conséquents et autres.


Pour ce faire, la CENCO constate un problème de leadership sur cette gratuité de l’enseignement et recommande de « revisiter la création  des provinces éducationnelles et des bureaux gestionnaires budgétivores de manière à les redire si possible en tenant compte de la proximité et de la disponibilité financière ; de rationnaliser la création des écoles et des bureaux gestionnaires ; de procéder au paiement des enseignants N.U trouvés en poste au moment de l’annonce de la gratuité ; de réformer en profondeur la SECOPE pour garantir la transparence et la traçabilité dans la gestion des fonds mise à sa disposition par le trésor public; de revoir là rémunération des enseignants en tenant compte du coût de la vie; d’augmenter les frais de fonctionnement des écoles et bureaux gestionnaires ; de soutenir la gratuité par des financements alternatifs de l’éducation à travers des taxes et des impôts au bénéfice de l’éducation.



Theo Liko


Editeur.cd/ Publié par: Theo LIKO - Le 13-01-2021 à 22:19
commentaires (1)



64x64

Mala

13-01-21 22:52
Commenter

Create Account



Log In Your Account