Vous êtes ici: Accueil > politique > Assemblée Nationale :Jeanine MABUNDA ouvre le séminaire du Réseau des Parlementaires Africains contre la corruption
Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale
par: Pob KIDIMBU
17-10-20 à 18:31
61
  
0

Assemblée Nationale

La corruption est un véritable fléau qui tue la société dans toutes ses composantes. Elle entrave la croissance économique et prive au trésor public des précieux moyens pour l'action gouvernementale. La RDC est malheureusement parmi les 15 pays les plus corrompus au monde (Rapport de transparency international).

Cela a des conséquences directes sur le niveau de vie de sa population et la persistance de la pauvreté. Ce tableau sombre appelle à l'implication directe des parlementaires pour endiguer ce mal qui revêt plusieurs facettes. 

L'APNAC-RDC à travers ce séminaire ambitionne d'armer ses membres des outils nécessaires pour un contrôle parlementaire responsable. 

Dans son mot de circonstance, la Présidente de l'Assemblée nationale, l'honorable Jeanine Mabunda a expliqué la démarche menée par sa chambre pour mettre à jour les outils de lutte contre la corruption qui menace la paix et la cohésion nationale.

 Plusieurs propositions de loi sont en plein examen pour renforcer les sanctions liées à la corruption.

Bien avant la speaker de la chambre basse, le président de l'APNAC-RDC, l'honorable Pasi Za pamba a décrit la corruption et ses effets néfastes sur la société. Ce fléau decourage l'investissement et fausse le jeu démocratique a soutenu Pasi Zapamba pour qui les corrupteurs et corrompus sont intelligents et félins avec une longueur d'avance et qu'il faut des bons outils pour pour un contrôle parlementaire et citoyen susceptible de produire des résultats.

Gaëtan Magalano


Editeur.cd/ Publié par: Pob KIDIMBU - Le 17-10-2020 à 18:31
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account