Vous êtes ici: Accueil > économie > LUALABA : Lydia KAPAPA encourage la relance des PMEA par des échanges et forums.
Lydia kapapa commissaire général en matière de l'entrepreneuriat des jeunes
par: Theo LIKO
22-09-20 à 19:54
193
  
0

LUALABA : Lydia KAPAPA encourage la relance des PMEA par des

Au cours d’une matinée d’échange et lancement de l’enquête sur l’identification des micros, petites et moyennes entreprises, la commissaire générale du gouvernement provincial en charge de l’entrepreneuriat des jeunes et de l’émergence de la classe moyenne du Lualaba, a annoncé la mise en place en synergie avec la FEC, le GUCE, La division provinciale des PMEA, la DRLU, l’OPEC et le REPAFE, des données nécessaires en vue de procéder à l’identification des PMEA surtout celles évoluant dans l’informel.

En outre, ce secteur  est  qualifié  de  réponse populaire contre la crise économique où ses opérateurs se recrutent dans toutes les couches de la population. 

Il fait office de « maquis » pour la survie de ceux que le secteur formel n’a pas pu intégrer ou a rejetés et  intervient pour plus de 70% dans les opérations de la vie socio-économique en RDC.
En présence de  plusieurs personnalités notamment le gouverneur RICHARD   MUYEJ , les députés provinciaux, les  membres du gouvernement provincial, le maire de la ville de Kolwezi et autres,  que le lancement a été fait.

Cette annonce   voudrait bien rencontrer  la demande du gouvernement centrale à travers  le ministère des micros, petites et moyennes entreprises qui  cible plusieurs provinces dont le LUALABA  que dirige  RICHARD MUYEJ MANGEZ MANS.

Dans son adresse, Lidya KAPAPA  a évoqué  les deux crises auxquelles a fait face la Province du Lualaba notamment  financière et sanitaire.
Partant ce  fait ,elle estime que  cette initiative prise  par l’exécutif national est d’une grande portée parce qu’ elle garantit économiquement  la relance des activités affaiblies mais aussi  la reprise de l’équilibre budgétaire tant au niveau national que provincial avec un impact positif sur  la population. 

En outre,la commissaire  générale du gouvernement provincial en charge de l’entrepreneuriat  des jeunes  et de l’émergence de la classe moyenne  du Lualaba  subdivise son action en 5 axes  à savoir ; accompagner et  faire  un suivi permanent  des activités entrepreneuriales des jeunes, créer des opportunités pour ces derniers, accompagner   les initiatives de  la jeunesse en lui facilitant l’accès aux connaissances et financement, promouvoir et encadrer  toute initiative nécessaire susceptible de créer  la classe moyenne  en province, mettre en  œuvre  des activités  et projets  de l’émergence  d’une classe moyenne indispensable  pouvant permettre  à la population  de bénéficier d’une économie autonome de la province et participer à son essor.

Par ailleurs, Lydia KAPAPA a  fini par interpeller l’attention des participants à  ces assises afin qu’ils soient aguerris et éligibles au fonds mis à la disposition par le gouvernement central  relatif à la relance de l’économie durant la période post-Covid.

Il sied de rappeler que le taux de croissance projeté en 2020, décrété  “année de l’action”  par le président  Félix-Antoine Tshisekedi, préalablement fixé à 4,6% en début d’année, a été revu à la baisse à 4,1% par  la Banque centrale du Congo (BCC) . 

Mira MBOMA


Editeur.cd/ Publié par: Theo LIKO - Le 22-09-2020 à 19:54
commentaires (0)



Aucun Commentaire pour cet article

Commenter

Create Account



Log In Your Account